5 trucs et astuces pour éviter l’ennui de mon auditoire !

Il n’y a rien de plus frustrant qu’une réunion où les participants ne se sentent pas concernés, ou perdent leur intérêt rapidement sous des vagues de chiffres et un discours monotone. Voici donc cinq solutions pour dynamiser ce rendez-vous et convaincre votre auditoire.

1/ Proposer un jeu pour introduire le sujet

Au delà du caractère ludique et bon-enfant, un jeu peut surtout être une bonne base pour réunir les collaborateurs et, au passage, les amener à réfléchir sur le thème de votre présentation. Par exemple, « Le choc des idées » vous propose de former deux équipes qui devront chacune, en un temps limité, formuler un certain nombre de questions pièges sur le thème de la réunion. L’affrontement des groupes favorisera le brainstorming. Ce n’est qu’un exemple parmi d’autres ( le QCM, les quatres parties égales …) . Le jeu reste l’outil le plus efficace mettre tout le monde de bonne humeur.

2/ Faire concis, efficace, ciblé

S’il y a bien une chose que l’on redoute dans une réunion, c’est qu’elle soit trop longue. Il est important de gérer la durée de votre réunion, avoir un timing très précis, choisir clairement le thème du jour, et inviter seulement des personnes concernées par le sujet. Il faudra même quelques fois s’interroger sur la nécessité d’une telle réunion, si les paramètres ci dessus restent flous. Tout cela favorisera un échange constructif et maîtrisé.

3/ Donner du relief à la présentation

Rester fixé à son Powerpoint est la dernière des attitudes à avoir. Il est important de donner des exemples des points que vous voulez illustrer, faire participer l’audience à intervalles réguliers (à la fin de chaque « point » que vous abordez, ou selon la structure de votre présentation), répartir son temps équitablement entre les différentes parties de votre présentation, varier les slides du Powerpoint et les canaux de communication (oral, vidéo, papier), faire une courte pause pour poser ou répondre à d’éventuelles questions, et bien entendu ne pas rester statique pour capter l’attention.

4/ Avoir un effet de surprise

Les réunions peuvent paraître monotones, mais aussi répétitive. C’est sur ce point qu’il est important de travailler pour surprendre votre auditoire. Une annonce positive dès le début de réunion, un début de présentation sous forme de question, une citation ou un slogan écrit noir sur blanc qui donnera le ton, une introduction en musique avec une mise en scène, tout cela peut attirer l’attention, si on garde le cap sur son sujet. L’important est d’aller là où on ne vous attend pas, mais de ne jamais oublier que c’est une réunion, pas un spectacle.

5/ La réunion debout

C’est une pratique encore peu courante et pourtant le « stand-up » est la solution idéale si vous avez besoin de faire le point avec vos collaborateurs sur une courte durée. De 15 minutes en général, elle permet de communiquer des informations importantes et favorise l’échange entre les participants, de façon énergique et concise. Vous aurez donc une meilleure synergie et un temps de concertation plus efficace que dans une réunion classique.

 Source image à la Une

Commentaires

Laisser un commentaire