18 façons de rendre vos réunions plus digestes et sympa (à défaut d’être efficaces)

À la longue, les réunions finissent toutes par se ressembler. On a l’impression d’être piégé avec Bill Murray dans Un jour sans fin ! Voici 18 astuces pour apporter un peu de couleur à vos meetings un peu trop mous.

  • Organiser un Walk And Talk : en mouvement, la pensée est plus efficace et plus dynamique, les idées viennent plus vite ;
  • Vous transporter dans un autre cadre : de la même manière que précédemment, un nouveau cadre (un bar, une gare) peut inspirer de nouvelles idées et d’autres points de vue ;
  • Inclure un brainstorming au milieu : vous pourrez laisser les esprits s’aérer et fuser avant de retourner au quotidien ;
  • Stipuler que chaque chose « intéressante » sera marquée sur un post-it au centre de la table : cela vous donnera une représentation visuelle de la productivité de la réunion ;
  • Mettre un timer de cuisine en route : comme auparavant, vous saurez exactement où vous en êtes, et le temps qu’il reste ;
  • Utiliser le principe des 6 chapeaux : cette méthode de science cognitive, inspirée de Socrate, force les collaborateurs à avoir un esprit adaptatif, à sortir de leur boîte ;
  • Pratiquer le jeu de rôle : chacun va jouer le rôle de quelqu’un d’autre pendant la réunion, pour changer de point de vue et comprendre ses collaborateurs ;
  • Donner des jetons de parole à chacun : chacun doit ainsi mesurer avec précision les idées qu’il présente ;
  • Faire une « quick réunion » : chaque sujet ne peut être traité que 5 minutes, ensuite vous avez une minute pour trancher. Cela oblige à condenser au maximum les sujets ;
  • Demander à chacun de donner une anecdote de sa semaine :  la réunion prend ainsi un visage bien plus humain et réjouissant ;
  • Faire le tour des bonnes nouvelles : vous mettez la réunion dans une ambiance favorable, qui donne envie de continuer dans une humeur constructive ;
  • Inviter des stagiaires : ils ne connaissent généralement que très peu l’entreprise ou les enjeux à venir, assister à la réunion leur permet de donner un avis « innocent » ;
  • Faire les réunions debout : plus d’énergie, moins de temps perdu, et l’inconfort relatif réveille les endormis ;
  • Projeter la prise de notes en temps réel : les collaborateurs savent ainsi exactement où on en est, ce qu’il reste à faire et ce qui restera à l’issue de la réunion, vous pouvez pour cela utiliser des solutions collaboratives ;
  • Prendre les notes en mode « mind map » : les mind-map sont des méthodes particulières de structuration de l’information qui aident à découvrir de nouveaux liens logiques, donc à créer de nouvelles idées. À mettre en lien avec le point précédent ;
  • Inclure des « breaks créatifs » au milieu d’une réunion : par exemple en faisant réfléchir tout le monde 5 minutes sur un sujet qui n’a rien à voir, afin de travailler la plasticité d’esprit et de libérer la pression ;
  • Faire la réunion dans des canapés ou poufs : un instant détente qui relâche le côté très codifié des réunions traditionnelles, parfait pour calmer un sujet trop tendu ;
  • Amener des fruits (ou jus de fruits) : des vitamines pour irriguer le cerveau et réveiller les neurones fatigués.

Source image à la Une

Commentaires

Laisser un commentaire