6 façons d’esquiver une réunion à laquelle vous ne souhaitez pas assister

cadres-inutiles-reunions-wisembly

C’est le début d’après-midi au bureau, et vous venez de recevoir un mail qui vous rappelle ce que vous avez essayé d’oublier depuis des jours : vous avez une énième réunion de prévue dans quelques heures. La perspective de passer une heure ou plus à ressasser des thèmes et des questions cent fois abordés vous fait déjà bailler. Alors, comment allez-vous sortir de cette situation ? Voici six façons d’esquiver une réunion à laquelle vous ne souhaitez pas assister.

Il peut être compliqué d’échapper à une réunion, surtout si le prétexte est flou ou que la raison ne tient pas. Nous allons aborder ici différentes manières d’éviter une réunion, avec plus ou moins de tact. Ces solutions sont bien sûr à appliquer avec précaution et parcimonie.

1/ Invoquer le problème d’agenda

C’est la technique la plus simple et la plus facile à utiliser : vous déclarez avoir un agenda qui vous empêche d’assister à la réunion. Choisissez un rendez-vous de dernière minute important, pour éviter le report de la réunion qui vous pousserait à trouver une autre excuse. Et pourquoi pas une contre-réunion ? C’est une technique risquée pour vos relations au bureau mais c’est aussi un bon prétexte. Veillez néanmoins à ce qu’elle soit rapide, sinon vous n’aurez pas gagné au change.

2/ Couper l’herbe sous le pied

Cette technique consiste à se renseigner sur les objectifs de la réunion, et les réaliser avant même qu’elle n’ait lieu. Les exemples de questions à poser sont nombreux : qui était concerné par la réunion ? Devaient-ils prendre une décision ? Était-ce une réunion d’information uniquement ? Contactez ensuite les personnes concernées par e-mail ou téléphone pour plus de rapidité, et le tour est joué. Vous aurez économisé, à vous et vos collaborateurs, une réunion inutile.

3/ Prétexter l’overdose de réunion

Si vous sentez que la situation le permet (réunions en chaîne, collaborateurs fatigués), vous pouvez tout simplement dire que vous avez dépassé votre quota de réunion pour la semaine. Qui dit réunion, dit informations à digérer, projets à avancer, deadlines à respecter : vous ne pouvez pas tout faire tout le temps.  Avec un peu de chance, on vous excusera pour cette fois.

4/ Faire l’école buissonnière

Ce n’est pas la première solution à choisir, mais si vous n’avez aucune autre porte de sortie, vous pouvez aussi sécher la réunion sans aucun prétexte. Vous avez jusqu’au lendemain, ou le week-end, pour réfléchir à un stratagème dans le cas où quelqu’un ait remarqué votre absence.

5/ Donner une fausse excuse

Avoir une fausse excuse, ce n’est pas si évident. Il faudra montrer un certain aplomb et ne pas hésiter à donner des explications qui semblent grossières (urgence familiale, rendez-vous chez le docteur) car personne n’osera croire que vous avez inventé une excuse aussi simple.

6/ Être franc

Et si finalement la franchise n’était pas l’ultime solution ? Dites que vous ne voyez pas l’intérêt de la réunion, que vous lirez le compte-rendu et que vous transmettrez votre avis et vos réflexions par mail aux personnes concernées. Au moins, vous aurez une excuse cohérente et qui vous évitera de mentir.

Et vous, avez-vous déjà utilisé une technique pour éviter une réunion ? Possédez-vous une tactique particulière ? Laquelle de ces six solutions vous convient le plus ? Dites-nous tout !!

Source image à la Une

Commentaires

Laisser un commentaire