6 méthodes pour mettre les participants dans ma poche !

Vous voulez être certain que votre message passera bien ? Que vous aurez l’attention que vous méritez ? Que tout le monde sera actif ? Alors, c’est sûr : il vous faudra mettre dans votre poche les participants à votre réunion. Comment ? Suivez ces six méthodes infaillibles.

 

1/ Lancez une opening joke

L’opening joke, ou blague d’ouverture, est une super-technique pour briser la glace. Elle vous permettra de créer une véritable proximité avec l’assistance et vous aidera à capter l’attention de l’assistance. Quelques règles toutefois à ne pas oublier :

– ne soyez pas hors sujet ;

– évitez d’être hilarant (oui, il va falloir vous freiner), il ne s’agit pas de provoquer un fou rire ;

– faites court et simple ;

– testez votre blague AVANT la réunion, sur des collègues complices !

2/ Attirez la sympathie des participants

Souvent, lorsque l’on prend la parole en réunion, on lance un petit PowerPoint bien préparé. Alors, sur son ordinateur personnel branché au rétroprojecteur, on accède au Bureau, puis on ouvre le dossier “Boulot”, et on double-clique sur le fichier concerné. C’est lors de la première étape qu’il faut frapper ! Attendrissez les participants à votre réunion avec un fond d’écran mignon : votre petit dernier Theodorinio, votre chat Miaou, le poisson familial Bubble… Devant les réactions pleines de sympathie de la salle, enfoncez le clou en feignant la surprise : “Ah, oui ça, c’est Theodorinio. Il est si mignon, il fait déjà ses nuits !”.

3/ Demandez (souvent) à Pierre, Paul ou Jacques ce qu’il en pense

Si une bonne réunion est souvent une affaire d’échanges, c’est aussi parce que les participants aiment se sentir écoutés. Pour les mettre rapidement dans votre poche, n’hésitez pas à leur demander régulièrement leurs avis. Ils auront l’impression — justifiée, s’il vous plaît — que ce qu’ils pensent est important, et que vous êtes capable d’adapter en direct votre discours à leurs retours.

4/ Faites court sur chaque sujet

L’être humain est mal fichu pour plusieurs raisons : ses bras ne lui permettent pas de se gratter le milieu du dos, ses oreilles sont bien trop compliquées alors que deux trous auraient suffi, il peut se souvenir parfaitement d’une chanson des années 1980 mais pas de l’endroit où il a posé ses clés dix minutes plus tôt… et il a une capacité de concentration limitée à dix minutes. Rendez service à l’assistance et séduisez-la par votre concision : limitez à 600 secondes le temps passé sur chaque sujet.

5/ Invitez des passionnés

Parfois, on n’est pas le mieux placé pour parler d’un sujet. En invitant un expert ou un passionné à prendre la parole pendant votre réunion, vous vous assurerez que tous les participants écoutent bien. Mieux, vous ferez peut-être naître quelques vocations !

6/ Faites un tour de table en fin de réunion

Pour mettre dans votre poche les participants à votre réunion, il faut leur donner la parole pendant le meeting. Mais il faut également le faire à la fin ! Demandez leur notamment :

– ce qu’ils retiennent de la réunion ;

– les points qu’ils auraient aimé voir approfondis ;

– ce qui leur a plu ;

– les actions qu’ils vont mettre en place suite aux échanges du jour.

Ainsi, vous serez certain que votre message est bien passé et que votre réunion débouche, pour tout le monde, sur du concret !

Source de l’image à la Une : Flickr (Jeffrey Zeldman)

 

Commentaires

Laisser un commentaire